Actualité de l'Anarchosyndicalisme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 17 octobre 2019

André Bösiger (1913 - 2005) : rebelle pour la vie !

Dans une Suisse que l’on se plaît à voir paisible, l’existence d’André Bosiger fait figure d’exception. Après une enfance et une adolescence jurassiennes, toutes faites de résistance à un milieu hostile et étouffant, l’itinéraire de cet homme libre croisera les luttes des travailleurs, la Ligue d’Action du Bâtiment (LAB-FOBB) - dont il sera l’un des principaux acteurs -, puis les évènements du 9 novembre 1932 à Genève, qui l’amèneront à se révolter contre toutes les injustices et à découvrir peu à peu un idéal libertaire de solidarité. Réfractaire, il passera deux années en prison, s’engagera ensuite dans la Révolution Espagnole, dans la Résistance Française, avant de rejoindre la lutte des Algériens, celle des anti-franquistes de l’après-guerre, tout en assurant, au travers de mille difficultés, la vie matérielle des siens.

Lire la suite...

vendredi 7 juin 2019

A PROPOS DES "CAMPS ESPAGNOLS", CAMPS DE CONCENTRATION FRANCAIS ET REPUBLICAINS

Les camps Espagnols ...

Hier, dans son discours de commémoration du 6 juin 1944, le Président de la République Française, Emmanuel MACRON, a salué la mémoire de ceux qui au péril de leur vie se sont lancés sur ces plages sous la mitraille. Il nous a exhorté à nous souvenir de ces libérateurs. Au détour d'une phrase, il a évoqué les origines diverses de ces héros : armée d'Afrique, maquis, camps espagnols ... Camps espagnols ??? Quelle belle périphrase ... Les camps espagnols étaient surtout les camps établis dès 1939 par la République Française (donc avant Vichy ...) pour concentrer et parquer les républicains et anarchistes espagnols, ainsi que tous les combattants de la liberté, qui fuyaient après leur défaite contre le fascisme ...

Puisqu'on nous demande de faire un exercice de mémoire, nous republions un petit texte pour rappeler ce que furent ces "camps espagnols" mais qui étaient en fait des camps de concentration français et républicains ...

Lire la suite...

samedi 16 mars 2019

LETTRE DU FRONT (1936)

Farlete, le 30 octobre 1936. A mes bons camarades de la CGTSR-AIT.
Je vous ai écrit dernièrement en vous disant que nous étions une douzaine de copains de la CGTSR. au groupe international. Nous sommes actuellement 52, venant un peu de partout en France,et pour célébrer ce petit groupement de camarades sur le champ de bataille, nous avons improvisé un chiffon peint en rouge et noir, avec l’inscription : CGTSR, FAF, AIT, en gros caractères, et l’avons planté là, face à la canaille fasciste tremblant de frousse.

Lire la suite...

Sail Mohamed, LIFE AND REVOLT OF AN ALGERIAN ANARCHIST

Sail Mohamed Ameriane ben Amerzaine was born on 14 October 1894 at Tarbeit-Beni-Ouglis in the Berber region of Kabylie, Algeria.

Like many Algerians, he recieved little schooling. A driver-mechanic by trade, all his life he thirsted for culture and took great pains to educate himself. From a Muslim Berber background, he became a convined atheist. During the First World War he was interned for insubordination and then desertion from the French Army. His sympathies for anarchism were already developing.

Lire la suite...

SAIL MOHAMED, LA VIE ET LA REVOLTE D'UN ANARCHISTE ALGERIEN

Biographie de Saïl Mohamed (Ameriane ben Amezaine, 1894-1953), anarchiste algérien et pionnier de la lutte anti-coloniale.

Étranges étrangers
Kabyles de la Chapelle et des quais de javel
hommes des pays loin
cobayes des colonies...
Apatrides dAubervilliers
brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris
Tunisiens de Grenelle
embauchés débauchés
manoeuvres désoeuvrés...
Enfants du Sénégal
dépatriés expatriés et naturalisés...
Etranges étrangers
Vous êtes de la ville
vous êtes de sa vie
même si mal en vivez
même si vous en mourez.

Jacques Prévert

Lire la suite...

vendredi 15 mars 2019

Sail Mohamed adalah seorang anarkis asal Aljazair

Sail Mohamed adalah seorang anarkis asal Aljazair yang ikut terlibat dalam Perang saudara Spanyol. Ia bergabung dengan tentara kolonial Prancis, kemudian ia pun pindah ke Prancis, dimana ia menjadi aktivis organisasi anarkis Union Anarchiste (UA) dan Confédération générale du travail syndicaliste-revolutionnaire (CGT-SR / IWA) dan juga ia menjadi salah seorang pendiri (pada tahun 1923) bersama temannya Sliman Kiouaneof sebuah organisasi Komite Pembelaan Warga Asli Aljazair. Ia adalah seorang anti-Stalinis yang penuh gairah, ketika ia dituntut oleh pihak otoritas Prancis untuk artikel anti-militeris-nya. Pada tahun 1936, di bergabung dengan Sébastien Faure Century, kelompok (berbahasa Prancis) yang merupakan bagian dari Pasukan Durruti, milisi libertarian anti-Franco di Spanyol.

Lire la suite...