Les compagnons de la CNT-AIT ont bravé le virus du Corona et celui de la Grippe Aviaire (les poulets ...) en mettant le nez dehors en ce premier Mai 2020 pour dire "on est là". (dans les respects des règles sanitaires : on veut être en forme pour la révolution qui viendra, espérons le)

Il n'y avait pas une âme en ville, sauf quelques égarés cherchant désespérement où ils pourraient acheter leur brin de muguet.

Petit tour devant les permanences syndicales et autres maison du peuple, fermées à double tour et même pas une affichette ou un drapeau à la fenêtre ... C'était bien la peine que la CGT chouine parce que la Mairie voulait la mettre dehors ...