Espoir … Jamais ce mot n’aura semblé plus incongru qu’aujourd’hui alors qu’un cycle de catastrophe semble s’être déclenché partout dans le monde et que rien ne semble pouvoir l’arrêter : guerres, misère, famines, haines religieuses et sectaires, réchauffement climatique, effondrement de la biodiversité, intelligence artificielle et commercialisation de la Vie et des corps, et maintenant la pandémie de Coronavirus !

Pourtant jamais l’espoir n’a été autant nécessaire à l’humanité. Le terme chinois pour crise est composé de deux caractères : Le premier, 危 (wei), représente le chaos, le danger. Le second 机(ji) représente l’opportunité à saisir que créé cette nouvelle situation. Il signifie que face à une crise, nous avons toujours le choix de comment nous allons en sortir : soit nous enfoncer dans le chaos, c’est-à-dire continuer comme avant … soit enfin décider de rompre avec ce qui a causé la catastrophe, c’est dire rompre avec l’égoïsme et a méchanceté, rompre avec les classification hiérarchique et l’autoritarisme, et bâtir un monde plus juste, plus solidaire, plus égalitaire, plus libertaire. Redevenir humains !

Les gestes de solidarité qui se sont exprimés partout, dans tous les pays, spontanément, pour faire face à la pandémie nous montrent que l’Humanité n’est pas morte, qu’il y a encore de l’Espoir. Nous souhaitons y contribuer par notre petite feuille sans prétention.
Si l’aventure vous tente, rejoignez-nous, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

Les compagnons d’Espoirs