Déclaration de solidarité avec les manifestants de la rue irakienne

 Nous, les groupes des socialistes anarchistes des forums mentionnés ci-dessous (NdT : forum anarchistes de langue kurde), saluons la nouvelle renaissance, la résistance ferme et l’union de vos rangs en toute indépendance des tendances autoritaires et des partis politiques.

Au travers de ce message, nous vous déclarons notre soutien et nous soutenons votre rejet du racisme, car nous partageons votre douleur et votre souffrance. Nous sommes avec vous contre ce pouvoir qui opprime vos droits. Nous disons et affirmons que nous ne sommes pas les seuls à vous soutenir, tous les locuteurs kurdes qui sont contre tous les tyrans qui sont au pouvoir en Irak, du nord jusqu’au au sud, sont avec vous. Avec toute notre énergie et notre potentiel, nous soutenons les demandes réelles et justes de nos frères dans le Sud et vous soutenons dans vos organisations de masse volontaires qui émanent de la population et non des partis politiques.

Les mouvements de masse depuis 2012 et jusqu’en 2019 ont attiré notre attention et nous ont donné et nous donnent encore de l'espoir de nous débarrasser de l'autorité qui opprime nos poitrines. Votre soulèvement est resté une masse libre éloignée des partis politique, malgré les machinations et les fabrications du pouvoir, et notamment ses mensonges que votre mouvement serait une conspiration des pays voisins ou de l'ancien régime.

La seule chose sur laquelle nous voulons insister, c’est que les Etats et les gouvernements cherchent à étouffer ce mouvement révolutionnaire en le fondant dans des moules de partis politiques, en choisissant des représentants de ces partis et en les vidant ainsi de leur contenu révolutionnaire. Les autorités et les manipulateurs ont appris de l'expérience de leur classe tout au long de l'histoire. Alors que nous, nous devons apprendre des mouvements des « sans classe » qui agitent le monde entier à l'heure actuelle, à savoir que ce sont tous des mouvements de masse qui rejettent l'exploitation, l'oppression et le terrorisme d'État.

Votre soulèvement est d’un type complexe, c’est un société révolutionnaire qui porte en elle toutes sortes de conflits. Puisque nous savons que l’État tente toujours de contenir la révolution et d’empêcher ses retombées, que l’Etat essaie toujours d’enlever son volontarisme et de l’habiller de vêtements partisans, régionaux ou fractionnels, nous devons l’affronter et ainsi établir nos conseils locaux, dans tous les quartiers et les voisinages. Par exemple, si les rassemblements se limitent à la place de la Libération (Tahrir), ils sont plus faciles à contrôler que s’ils se trouvaient dans toutes les ruelles et tous les quartiers. De même chaque jour, après la fin des manifestations, les habitants de la ruelle ou du quartier peuvent se retrouver, que ce soit après une victoire ou pour reprendre du souffle, pour assurer la continuité et la pérennité du mouvement.

N'oubliez pas que la grève générale est un moyen efficace de paralyser le régime et de provoquer la chute du pouvoir. Le contrôle des installations gouvernementales et la coupure des médias pro-gouvernementaux signifient couper l’artère principale du pouvoir.

Tous les peuples qui rejettent l'oppression et qui aspirent à la liberté et à la justice, que ce soit dans le nord de l'Irak, en Iran, en Turquie ou en Syrie, comptent sur vous et espèrent que votre victoire leur servira d’aide et de soutien dans leur lutte.

 

Toute la victoire et le progrès de la lutte volontaire de masse !

Honte aux Etats, aux entreprises et à leurs clients !

Il reste à dire et à affirmer que la liberté, l'égalité et la justice sociale ne peuvent être atteintes que par l'autogestion sociale.

Groupe de dialogue libre

Forum des anarchistes de langue kurde