Camarade, vous devez faire très attention à ne pas tomber dans les griffes opportunistes, ceux qui veulent vous utiliser comme de la chair à canon pour vous lancer contre l'armée et la police. Les partis politiques, Correistes(1), Sociaux-chrétiens, Religieux (Créo), Morenistes (2), veulent vous voir au premier rang pour que votre sang en coulant leur ouvre les portes du pouvoir.

 Prenons garde, compagnons, que si nous marchions, ce ne soit pas pour un parti politique. Nous luttons pour la justice, pour l'émancipation des travailleurs. Non seulement nous luttons contre le « paquet de mesures  demandées par le FMI (Paquetazo), mais également contre les politiques de résignation.

 

Que le feu du peuple ne se paye pas avec la salive jetée par les partis politiques. Le temps est venu pour ce pays de faire un saut évolutif et de lutter pour son émancipation.

 

Méfiez-vous des concessions, prenez garde de mettre une autre marionnette au pouvoir, même si elle prend pour nom « gouvernement démocratique du peuple », qui est en fait une dictature contre le prolétariat. Un autre Correa, un autre Moreno, un Lasso ou Nebot (3).

Partageons la lutte de rue et l'espoir avec chacun de nos frères et soeurs travailleurs qui se sont déclarés en GREVE (PARO). Il est temps de nous unir.

LA TERRE AU PAYSAN, LES MOYENS DE PRODUCTION AU PROLETARIAT, L’ÉDUCATION ET LA CULTURE LIBRE, DE QUALITÉ ET GRATUITE.

 LE TEMPS DE LA JUSTICE SOCIALE EST VENU !

Flyer à imprimer, diffuser, partager, discuter : MANIFESTO-SA

(1) Correa : président populiste de gauche, grand ami de Mélenchon, qui a réprimé tous les mouvements sociaux pendant son règne soit en achetant le silence des leaders des organisations sociales et indigènes, soit en réprimant brutalement ceux qui refusaient la corruption.

(2) Lénine (c’est son prénom …) Moreno, actuel président de l’Equateur qui après avoir été un ami de Correa, s’est fait élire à sa suite. Il a mis en prison son vice-président (Glas) qui était un très proche de Correa et qui avait plus que trempé dans des scandales de corruption dans le cas notamment de l’affaire Odebrecht (comme Lula et tous les dirigeants latino américains de droite comme de gauche). Depuis s’est reconvertit en un politicien de c entre droit, qui pour complaire au FMI vient d’annoncer la fin des subventions sur le carburant et donc une augmentation de l’essence qui est à l’origine du mouvement de grève générale.

(3) Lasso et Nébot sont des politiciens équatoriens. Nébot est l'actuel maire de Guyaquil, première ville et poumon économique du pays. Il est bien placé dans les sondages pour les élections présidentielles de 2021, élections que les Correistes espèrent provoquer de façon anticipées avec le mouvement de grève, et chasser ainsi du pouvoir Lenin Moreno, comme les 3 autres présidents équatoriens avaient été chassés par la rue avant Correa.