MORT AUX VACHES ! [AFFICHE]

PROLETAIRE,

Depuis 3 ans, de l’Est à l’Ouest et du Sud au Nord de notre Globe, tu fais les frais de la bataille déclenchée par tes maîtres aux multiples nuances.

Des milliers de prolétaires de tous les pays crèvent pendant que les hommes de la finance, de la politique et de la guerre, ces gueules de vaches, se congratulent, dissertent, se partagent les bénéfices, se distribuent prébendes et privilèges.

Rappelle-toi, Combattant de la « der des der » : en revenant de là-haut, en 1918, encore souillé du sang de l’infâme boucherie, devant les 10 millions de cadavres, les 20 millions de blessés, les 10 millions d’invalides, 3 millions de disparus, les millions de veuves et d’orphelins, tu avais dit et promis PLUS JAMAIS  !

De nouveau les brutes galonnées ont mis la main sur toi. Dans le monde ouvrier, l’homme n’est plus un homme, c’est un matricule.

JUSQUE A QUAND ?

Jusqu’à ce que les prolétaires du monde entier comprennent qu’ils n’ont QU’UN SEUL ENNEMI : LEURS CHEFS.



Jusqu’à ce que les prolétaires du monde entier fraternisent, s’unissent, et au pas de charge - l’ultime - armés encore des baïonnettes fraîches encore du sang de leurs frères, aillent piquer les culs de tous les histrions bellicistes et gouvernementaux.

Prolétaires, en 1919, en 1936, tu criais : MORT AUX VACHES !

En 1943, ne crie plus : AGIS.

Crève-les TOUTES : qu’elles portent en grelot une croix gammée, une étoile rouge, l’Ordre de la Jarretière, la Croix de Lorraine ou une francisque.

Vive la Liberté ! Vive la Paix !

VIVE LA REVOLUTION SOCIALE !

FEDERATION INTERNATIONALE SYNDICALISTE REVOLUTIONNAIRE.