Mais nous ne sommes pas dupes des intentions du gouvernement turc : cette liberté " sous condition" ne nous fera pas oublier toutes celles et ceux qui continuent de remplir les bastilles d'Erdogan - kurdes ou turcs,, journalistes, avocats, étudiants, ouvriers, ... - parce qu'ils osent se lever face au système islamo-conservateur pour revendiquer et vivre la Liberté.

Ainsi ce lundi 17 juin ce sont encore 35 militants du HDP - dont 7 mineurs - qui ont encore été arrêté arbitrairement.

Des centaines de prisonniers luttent depuis des mois,parfois au péril de leur vie, pour dénoncer l'arbitraire de leur détention. Nous ne les oublions pas !

La lutte continue jusqu'à la liberté totale et sans condition de toutes les prisonnières et prisonniers, et au delà de la libération de toute la région du joug de l'autoritarisme.

Un grand merci à tous ceux qui des différentes régions du monde (Norvège, Allemagne, France, Pologne, Espagne, Philippines, Grèce, Grande-Bretagne, Russie, Ukraine, Tunisie, ...) ont envoyé des messages et des cartes postales de solidarité !

"La liberté est une lutte qui ne se termine jamais...

Je remercie a toutes les personnes qui ont été a mes côtés pendant 33 mois,et qui m'ont donner force.
Je crois et je sais que l'humanité sera beaucoup plus belle et plus forte avec le soutient.

Ebru"