2. Le Citoyen, c’est :

a/ un démocrate virtuel,
b/ un couillon responsable,
c/ une blague situationniste.

3. L’Organisation des Nations Unis, c’est :
a/ une officine de voleurs et de dictateurs,
b/ la paix pour les riches,
c/ l’armée d’occupation du capital.

4.L’Association pour la Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyens. (ATTAC), c’est :
a/ un produit d’appel du « Monde diplo »,
b/ un club de loisir pour bobos,
c/ des emplois fixes pour troskistes intermittents.

5. Le FSE, c’est :
a/ la Foire au Socialisme Etatique,
b/ le Fonds de Secours des Elus sans mandat,
c/ les Futurs Serviteurs de l’Etat.

6. Lula, c’est :
a/ un flic social du capital,
b/ un éteignoir à révolte,
c/ le réformisme à l’œuvre.

7. Le Parti Socialiste, la LFI, le PCF, EELV, ... c’est :
a/ un vieux mensonge,
b/ le capitalisme qui se maquille,
c/ du vol.

8. Un élu syndical, c’est :
a/ un membre de la Direction des Ressources Humaines,
b/ un vigile en civil,
c/ un parasite.

9. La révolution, c’est :
a/ inexorable,
b/ jouissif,
c/ pour demain.

10. L’anarchie, c’est :
a/ l’autogestion,
b/ la solidarité,
c/ la démocratie directe.

Réponses : Bien sûr, nous n’avons pas préparé de « bonnes » réponses. A tout questionnaire de ce genre, il n’y a d’ailleurs aucune réponse possible sinon à accepter d’être mis en coupe, en rang, en case. Plutôt que de choisir des réponses, mieux vaut choisir les questions ! Si par le plus navrant des abandons, vous vous êtes laissé aller à trier entre les réponses proposées jusqu’au bout, attention : SUD, NPA, LFI et autres ménestrels télégéniques de la contestation spectaculaire vous guettent. Faites rapidement une cure d’esprit critique !

Pour les autres, formez des bandes, des groupes, des comités de grève, des comités de lutte ; prônez l’action directe et la démocratie directe, la solidarité et l’autogestion dans les luttes comme dans le quotidien ; Dénoncez les syndicats réformistes et les partis, tous les collabos du système, les négociateurs véreux et les élections bidons. Soutenez les luttes des exploités partout où l’on veut se battre, au boulot, au quartier, en Algérie comme en Argentine, à Givet comme à Tomares (Andalousie).

Combattez les totalitarismes de tout poil, églises, casernes et tribunaux, religion et fanatisme, nationalisme, régionalisme, parlementarisme.

Et si ça vous dit, contactez-nous !

contact (at) cnt-ait.info