Actualité de l'Anarchosyndicalisme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Balkans / Srpskohrvatski

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 13 novembre 2019

Au sommaire du nouveau numéro de "Direktna akcija" (Action directe)

Nouveau numéro de "Direktna akcija" (Action directe), le bulletin de l'Initiative AnarchoSyndicaliste de Serbie (ASI-AIT).

Au menu :
- La revanche du système (au sujet de Julian Assange)
- Lexique du pouvoir
- la lutte des conducteurs de bus de Pancevo
- La pyramide de l'ordre capitaliste
- Défense collective contre les expulsions locatives
- La lutte des habitants de Rakita contre les projets de microcentrales hydroélectriques
- Déclaration de programme anarchosyndicaliste
- Les choses que votre patron ne veut pas que vous sachiez

https://issuu.com/direktna.akcija/docs/da-2019-9-10

Lire la suite...

Serbie : La lutte des chauffeurs de JKP Autotransport (Pancevo)

Récemment, nous avons assisté à un nouvel exemple de lutte des travailleurs pour améliorer les conditions de travail, qui s'est vite terminée, mais qui a montré les opportunités et les difficultés pour les luttes des travailleurs en dehors des syndicats officiels.

Les conducteurs de la société JKP Autotransport de Pančevo ont présenté à la direction de la société, fin août, une demande d'augmentation de salaire. Le salaire moyen des conducteurs est jusqu’à présent d’environ 45 000 dinars (380 euros) et leur demande était de porter le salaire net à 70 000 dinars (600 euros), sous la menace d’une grève le lundi 2 septembre si leur demande n’est pas satisfaite. « Nous demandons une augmentation de salaire en fonction du travail que nous effectuons. Une attention particulière est accordée aux mauvaises conditions de travail : les bus sont en très mauvais état, les salaires sont insuffisants, le coût de la vie est en augmentation constante. »,. Les arguments des chauffeurs sont complètement justifiés, même si leurs salaires peuvent être légèrement supérieurs à la moyenne en Serbie, ils sont encore trop bas pour couvrir le coût de la vie. Cela est particulièrement vrai si les travailleurs ont une famille, des enfants dont il faut payer les études, une personne sans emploi à charge, un loyer à payer, situations qui sont très courantes. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles de nombreux conducteurs ont quitté l'entreprise cours des dernières années et que les salariés sont passés de 170 à 120 à en peu de temps.


Lire la suite...

samedi 7 septembre 2019

Mlada Bosna

„Svake noći sam snivao da sam anarhista, da se rvem s policajcima.“

Gavrilo Princip, pripadnik Mlade Bosne o vremenu uoči atentata u Sarajevu

Živimo u vremenu koje je začinjeno velikom količinom neistinitih, neproverenih informacija, dnevnopolitičkim žongliranjima istorijskim činjenicama, te bizarnim pokušajima da se uspostave nepostojeće veze između tih činjenica i nedavnih ratova na Balkanu.

GAVRILO_PRINCIP

Lire la suite...