NI DIEU NI MAÎTRE

(Article publié le mercredi 1er septembre 2004)

Une mère juive (rappelons ici que, pour en être une, il n’est pas nécessaire d’être juif ni même d’être une mère - c’est un archétype universel) offre à son fils deux cravates, l’une est rouge, l’autre est bleue. Pour lui faire plaisir, il en porte une le lendemain, mettons la rouge. En le voyant, dépitée, la mère fond en larmes : "J"étais sûre que l’autre ne te plairait pas". Immanquablement, s’il avait porté la bleue, il aurait droit exactement à la même scène. Face à cette "double contrainte", il ne lui reste plus que deux choix : porter les deux cravates ensemble, c’est-à-dire devenir fou, ou bien n’en porter aucune, c’est-à-dire rompre avec sa mère. Le lien avec les femmes musulmanes ?