Actualité de l'Anarchosyndicalisme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

POURQUOI PLUSIEURS CNT EN FRANCE ?

IL existe en France plusieurs organisations qui se font appeler "CNT" : la CNT-AIT (pour vous servir), la CNT VIgnoles (parce que son local parisien est situé 33 rue des Vignoles) et la CNT-SO (pour solidarité ouvrière).

Les Vignoles et SO sont issus d'une scission de la CNT-AIT qu'ils ont provoqué en 1993. Cette scission portait sur deux questions essentiellement :

- une question de stratégie : (des révolutionnaires peuvent ils participer ou pas au système de gestion qu'ils entendent détruire - en participant aux élections professionnelles et aux instances représentatives)

- et une question politique, dont finalement découle la première question : quelle est l'identité politique de la CNT ? La CNT est elle une organisation anarchiste, c'est à dire dont la finalité est l'Anarchie ?

Pour la CNT-AIT, les réponses sont simples et claires :

- Oui, la CNT-AIT est une organisation anarchiste, c'est à dire dont la finalité est l'Anarchie (que vous l'appeliez communisme libertaire, anarchisme, anarchosyndicalisme ).

- En conséquence la CNT-AIT ne participe pas aux mascarades électorales (que ce soit aux élections profesionnelles ou aux élections poltiiques), et elle ne fait aucune alliance avec les partis politiques quelqu'ils soient qu'elle rejette tous.


Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 novembre 2019

LA CNT EST ELLE ANARCHISTE ?

Quelqu'un nous a demandé récemment la différence entre la CNT-AIT et la CNT [Vignoles]. Ce serait très long à expliquer, mais déjà une piste pour comprendre : cette tribune écrite par un membre éminent de la CNT dans Libération en 1998 (il y a plus de 20 ans ... depuis ça n'a pas beucoup évolué).

En ce qui nous concerne on vous rassure (ou pas) : oui la CNT-AIT est anarchiste !


Lire la suite...

lundi 23 septembre 2019

DIS MOI QUI SONT TES AMIS ET JE TE DIRAI QUI TU ES ... A PROPOS DE LA CGT ESPAGNOLE

Il existe actuellement plusieurs organisations avec le nom CNT en France : la CNT-AIT (qui publie ce site internet http://blog.cnt-ait.info), la CNT Vignole (du nom de l'adresse de son local parisien au 33 rue des Vignoles) qui a scissionné de la CNT-AIT en 1993 et la CNT-SO qui a elle-même scissionné des Vignoles en 2012. On nous demande parfois quelle est la différence entre les 3 CNT. Ci-dessous un exemple de ce qui nous différencie en tant qu'organisation. Bien sûr, en tant que militants, nous souhaitons que tous les anarchosyndicalistes sincères se retrouvent et se réunissent, dans la clareté et sans compromission avec nos idées et nos pratiques.

La scission de la CNT en France en 1993 a été précédé par une scission de la CNT en Espagne, qui s'est faite sur les mêmes motifs : une organisation révolutionnaire peut elle, oui ou non, participer aux élections professionnelles (DP, CHS, ...). Pour la CNT-AIT, anarcosyndicaliste, la réponse est clairement non. Alors que c'est tout à fait acceptable pour les "syndicalistes révolutionnaires" de la CNT- Vignoles (qui s'est ensuite elle même divisée avec la CNT-SO, mais pas sur cette question des élections pour laquelle ils sont tous d'accord).

Dans le processus de scission de la CNT française, les Vignoles ont donné comme modèle et exemple à suivre la CGT espagnole, elle même scission de la CNT-AIT en Espagne.

Les documents de la CIA révélés par Wikileaks éclairent d'un jour nouveau le processus qui a amené à cette scission pro-élection de la CGT espagnole ... Il sravère d'après ces documents, qui sont des compte rendus de l'Ambassade des Etats Unis en Espagne, que les dirigeants de la fraction réformiste de la CNT espagnole, qui ensuite créeront la CGT espagnole, se sont rendus à plusieurs reprises - de leur propre initiative - à l'Ambassade des USA, pour leur faire passer des messages et - en retour - espérer un soutient du Gouvernement Américain... Gouvernement qui répondra positivement en invitant ces futurs dirigeants de la CGT-e à venir suivre des formations dans le cadre d'un séminaire "syndicaliste" aux USA ... formation qui sera annulée par le secteur révolutionnaire de la CNT-AIT qui avait bien flairé la manipulation.

Parmi les messages transmis par les réformistes futurs dirigeants de la CGT-e - dont le fameux menteur professionnel Enrique MARCOS, faux déportés, vrai flic infiltré - celui ci : ils ne sont pas des anarchistes politiques mais des anarchistes "travaillistes" ; ils sont contre les violences des travailleurs ; ils souhaitent un gouvernement fiable et démocratique et agit dans le cadre des lois et surtout il faut les appuyer à participer aux élections syndicales en maintenant leur statut légal, car les élections sont le point de rupture d'avec les mauvaises habitudes révolutionnaires et violentes héritées du passé ...

Nous présentions que le spectaculaire développement de la CGT en Espagne n'était pas complètement l'oeuvre du Saint Esprit ni de Saint Angel Pestaña et son "Concile" des Trentes ... Mais maintenant Wikileaks, qui n'est qu'une partie émergée de l'iceberg des correspondances secrètes des services américains nous en apporte la certitude ...

Le vieux dicton populaire affirme "dit moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es". Et aussi "qui se ressemble s'assemble" ...

===========

 

Lire la suite...