Actualité de l'Anarchosyndicalisme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 18 février 2020

MARRE DES POLITICENS MENTEURS ?

lundi 17 février 2020

LA RACAILLE C'EST LES POLITICIENS ET LES PATRONS

LA RACAILLE C’EST LES POLITICIENS Et LES PATRONS

La racaille, c’est les politiciens

qui mentent comme ils respirent,

qui ne s’intéressent à nous que pour nos bulletins de vote,

qui, de droite comme de gauche, défendent le même système inégalitaire,

qui parquent les mêmes populations dans les mêmes ghettos.

La racaille, c’est les patrons

qui s’enrichissent sur le dos des travailleurs, surtout les moins qualifiés, en leur faisant l’aumône de salaires de misère et d’emplois-kleenex,

qui nous sélectionnent à l’embauche selon nos origines

et qui, à cause de ces origines, nous limitent dans l’échelle salariale.

C’est eux, la racaille, qui volent notre pouvoir de décision, le produit de notre travail, notre temps, notre vie, qui entretiennent un climat de compétition, de méfiance, d’insécurité entre nous.

Ce n’est pas en allant voter que nous ferons disparaître les inégalités de ce système capitaliste. C’est en luttant que nous améliorerons nos conditions de vie et de travail comme nous l’avons fait dans le passé. C’est en nous organisant à la base sans intermédiaire dans nos quartiers, nos lieux de travail et d’études que nous construirons une société plus juste.

Organisons-nous !

CNT-AIT



Lire la suite...

mercredi 12 février 2020

BIL'IN : 15 ANS DE LUTTE CONJOINTE CONTRE LE MUR DE SEPARATION-LIBERTE POUR YONATAN POLAK

Bil'in, vendredi 7 févier 2020, la 779ème manifestation hebdomadaire non violente contre l'occupation, la clôture / mur de séparation et les colons avait une couleur particulière : elle marquait nos 15 ans de luttes commune, israéliens et palestiniens côté à côte, dans le contexte du « plan trump »

Dans un midi d'hiver pluvieux, 20 militants israéliens de l'initiative des Anarchistes contre le mur se sont joints aux militants du village et de la région élargie. Nous avons convergé au centre du village, mais comme il pleuvait, nous avons voyagé en voiture vers la chênaie d'Abu Lamun, qui est située près du mur. De là nous avons marché jusqu'à la porte dans le mur de séparation en scandant nos slogans comme d'habitude .... tout en ajoutant des appels à la liberté pour Yonatan Polak(1), et contre le plan Trump.

À la porte, nous avons convergé, et comme il n’y avait pas de soldats pour nous accueillir, alors les gens ont allumé un grand feu de joie de pneus de voiture usagés et ont apporté quelques modifications aux installations de la porte, y compris en y suspendant des drapeaux palestiniens.

Après un long moment, nous avons marché jusqu'au point près de la colonie pour faire face aux colons lointains.

Là, les militants ont allumé un autre grand feu de joie de pneus. Cet acte a reçu une réponse de soldats qui – avec un peu de retard - ont pris position sur la colline au-delà de la porte. Ils ont tiré quelques cartouches de gaz lacrymogène qui ont accéléré le retour des militants dans le village.

=================

(1) Yonatan Polak, graphiste du journal Haaretz, est l’un des fondateurs des Anarchistes contre le mur. En juillet dernier, il a été attaqué à coup de couteaux par des individus masqués qui l’ont traité de gauchiste. Il a été arrêté à de nombreuses reprises pour son activisme contre le mur de séparation. Sa dernière arrestation remonte au 6 janvier 2020, quand des policiers en civil sont venus l’arrêter sur son lieu de travail, au siège du journal de référence de la gauche israélienne, à la suite d’une plainte déposée par l’organisation de droite israélienne Ad Kan en 2018, plus d’un an avant. L’organisation d’extrême droite l’accuse d’organiser chaque semaine depuis 1983 des manifestations contre le mur et d’inciter les manifestants à agresser les militaires israéliens. En fait ces manifestations hebdomadaires, qui regroupent israéliens et palestiniens, sont non-violentes.

Lors de son jugement, le 9 janvier, il a dénoncé les mauvais traitements qu’il a reçus en prison (refus de nourriture, refus de soins médicaux). Il a également déclaré ne pas reconnaître l’autorité de la cours, refuser de déposer la caution de 140 euros pour être libre car il n’avait rien fait d’illégal ni d’illégitime, et que de toute façon il refusait toute coopération avec le système légal israélien. En conséquence, il est depuis lors maintenu en prison…

 


lundi 10 février 2020

ELECTRICES, ELECTEURS !

Vous serez très prochainement appelés à voter pour votre équipe municipale. Ne vous faites pas de souci : c’est facile. Allez dans un bureau de vote. Déposez un bulletin dans une urne. Ensuite, rentrez chez vous. Dormez tranquillement. Ne vous posez pas de question. Surtout ne vous occupez plus de rien. On vous réveillera la prochaine fois. Vous pouvez retourner travailler.

FAITES NOUS CONFIANCE !

Lire notre programme ci-après ...

Lire la suite...

L’ÉLECTOXICOMANIE

Encore méconnue des médias, l’électoxicomanie s’apparente à une drogue, comme le tabac, l’alcool et autres dérivatifs psycho-sociaux ! La maladie provoque une dépendance plus ou moins forte. Le malade éprouve une curieuse envie : le besoin irrésistible de déposer un bulletin de "démission citoyenne" dans une boite. Mais, il a honte d’un tel comportement. Aussi le fait-il à l’abri des regards, dans un sas appelé isoloir ! Ce geste semble procurer au malade une extraordinaire jouissance, il se sent fort, invincible, et, pour tout dire, heureux ! c’est la phase dite de "citoyennite aiguë". Après, vient la phase descendante, véritable situation de crise, de déprime ! La dure réalité retrouvée, au lendemain d’élections, avec son cortège de mensonges, de trahisons, met le patient en état de manque.

Lire la suite...

dimanche 9 février 2020

TECHNIQUES DE LUTTES

Ce texte (qui est issu d'une brochure) est en fait la compilation de 20 ans d'expérience des militants de la CNT-AIT en terme de luttes en entreprise. Parce que nous sommes convaincus, et ntore pratique le démontre, qu'il y a d'autres alternatives pour la lutte en entreprise que de se présenter aux élections professionnelles. Nous sommes persuadés - et l'expérience le montre - que l'action directe paye, et plus que la médiation et la représentation.

Ce texte cherche à faire découvrir ou populariser les techniques de lutte syndicale car dans toute bataille, il faut partir de quelques idées fortes :

Porter à l’adversaire plus de coups qu’il ne peut vous en porter, voire lui porter des coups qu’il ne peut rendre.

Analyser le rapport de force :

-  Numériquement, combien nous sommes ;
-  L’impact sympathie/rejet de la lutte par les autres salariés, par la population ;
-  Les contraintes financières, c’est à dire les moyens en fric pour continuer la luttes.

Eviter l’épuisement des forces, des luttes dures d’emblée peuvent être une faiblesse : le patronat a, dans sa gestion, programmé ce type d’effets sporadiques : production transférable, reprise de production ailleurs, stocks, jaunes, intérim, réserves financières, etc.

Savoir stopper une lutte, éviter le jusqu’au-boutisme quand on n’est pas en situation favorable. Continuer à occuper minoritairement l’entreprise finit par offrir au patron des mécontents manœuvrables contre les grévistes. Les pertes de salaires sont telles que la reprise d’une lutte deviendra difficile. L’écœurement joue contre la mobilisation.

Prévoir des solutions de replis, de luttes ou de revendications.

Analyser l’histoire, la stratégie, les buts des forces en jeu : Bourgeoisie/salariés (patronat dur ou modéré, salariés plutôt revendicatifs ou pas) Organisation/luttes (si les syndicats sont plutôt mous ou radicaux, si les luttes bénéficient d’expérience autonome, etc.)

LES LUTTES SE DEFINISSENT PAR LES CATEGORIE SALARIALE, LEUR TERRITORIALITE OU ENCORE PAR LEUR CONTENU :

Lire la suite...

mercredi 29 janvier 2020

LE VOILE, UN INSTRUMENT DE DOMINATION MASCULINE ET D'EXCLUSION DES FEMMES (Tahar HADDAD)

Le voile, un instrument de domination masculine et d’exclusion des femmes

Si le port du voile est de rigueur dans les villes et certains villages, la femme reste pourtant libre de cette entrave dans les sociétés rurales ; ce qui porte à croire que c’était donc dicté par un sentiment égoïste caché sous un argument religieux, puisque ce rigorisme fait place parfois à une tolérance et même à un certain relâchement lorsqu’il s’agit de problèmes dont nous la discussions sans passion.

Il suffit pour cela de remarquer notre attitude vis-à-vis de l’adultère, elle est aussi indulgente, voire sympathique envers l’homme que sévère, dure même envers la femme. L’homme voit avec répugnance et révolte que des parentes à lui aient des relations sentimentales avec autrui, alors qu’il se permet lui-même d’en avoir avec les femmes et les filles des autres. Voilà dans quelles limites nous abhorrons l’adultère et nous défendons avec acharnement fanatique le port du voile. Seulement nous les hommes, nous n’avons pas l’habitude de nous considérer, de nous juger avec cette franchise brutale pour reconnaître la vérité.

L’un des inconvénients du voile c’est d’être avant tout une séparation entre l’homme et la femme qui les empêche de mieux se connaître en vue du mariage pour mieux connaître leurs penchants, leurs goûts, leur caractère et fonder un foyer heureux. Mais ils sont hélas obligés de se contenter de l’opinion des parents qui agissent le plus souvent contre leurs intérêts et leur convenance, c’est pourquoi le succès du mariage reste subordonné à la chance, au hasard. Nous ne voudrions pas nous étendre sur les cas où il est question de supercheries et de tromperies graves en ce qui concerne l’identité même de la fiancée ; le fiancé dupé, souvent sans famille, n’intente pas un procès pour faux.

Ces incidents, bien que fréquents, avaient rendu les jeunes gens sceptiques, soupçonneux et méfiants. Certains même ont préféré se marier avec une européenne puisqu’ils peuvent faire la connaissance de leur future [épouse] bien que cette fréquentation ne soit pas un moyen sûr d’écarter tous les risques s’insuccès. Néanmoins cette relation préparatoire au mariage ne laisse pas l’avenir uniquement livré aux caprices du hasard et peut en outre créer chez les futurs conjoints une certaine confiance que l’on ne peut éprouver avec nos coutumes.

L’usage du voile a conduit l’Homme à mener une vie quasi secrète et à l’insu des femmes. Dans les cafés, les restaurants, les lieux de spectacles et de jeu, on fait de folles dépenses, alors que souvent à la maison, la femme, les enfants sont privés du nécessaire. Le chef de famille ne leur laisse pour vivre qu’une somme limitée et garde le reste pour l’autre vie qu’il mène à l’extérieur.

Ce qui, sans doute, enhardit l’homme à se prélasser égoïstement dans cette vie large, c’est la situation privilégiée qui lui laisse la condition actuelle de la femme captive, voilée, incapable d’avoir une vue des lieux où s’agitent les pères de famille, où ils glissent vers la débauche, la ruine et la maladie. L’effet de ce comportement de l’homme sur l’esprit de la femme et sur sa conduite n’st pas à démontrer.

Par son droit irréfutable de gérer sa propre fortune, la femme doit jouer un rôle, avoir des activités dans la vie juridique, économique et sociale qu’elle ne peut exercer réellement qu’en connaissance de ses partenaires. C’est ainsi que le port du voile est devenu un véritable handicap dans ce domaine ; d’où une situation bizarre qui facilite des opérations trompeuses et des escroqueries dont elle est victime.

Le prétexte du port du voile la conduit finalement a être écartée complètement de la gestion de sa propre fortune, elle fut condamnée injustement à confier ses intérêts à autrui, à un mandataire de sexe masculin ; nombreux sont les exemples de fortunes impunément dilapidées, car la victime ne sait comment se prendre dans les rouages de la justice.

Les conséquences de l’isolement sur les plans psychiques et moral, les cas de perversité sexuelle sont très répandus sous des aspects différents que les juristes musulmans ont cités et sur lesquels ils ont exprimé leur opinion.

(…) Il ne reste qu’à aller au fond du problème pour trouver des données d’une action constructive, qui lui dispense l’éducation, l’instruction et ses droits dans le domaine juridique.

Il serait inutile d’expliquer les arguments de ceux qui s’attachent à la conservation du voile par souci de protéger les bonnes mœurs. Il faut reconnaître plutôt que la situation exige de nous la sincérité du langage et de l’action. Car il ne s’agit point d’afficher notre personnalité devant le public qui a le droit d’être éclairé et non d’être berné par des paroles.

Pour ma part, je n’éprouve aucune tendance à croire que la solution du problème pourrait se trouver dans la défense du voile, car le voile est aujourd’hui accusé par des arguments si puissants que nul système de défense ne peut infirmer. Il faut reconnaître plutôt que le plus urgent c’est d’unir nos efforts afin de constituer pour la femme un système d’éducation et un programme d’enseignement qui lui assurent une évolution réelle, au lieu de perdre un temps précieux dans des débats stériles.

Tahar HADDAD, « Notre femme, dans la Charia et la société », Tunis, 1930

Lire la suite...

Si tu veux être heureux, fout ’bon Dieu dans la merde ! (La chanson du Père Duchesne 1892)

La Chanson du Père Duchesne apparaît comme un anonyme en 1892. Ravachol la chantait en montant sur la guillotine le 11 juillet 1892 dans la prison de Montbrison. L'exécution interrompit Ravachol à la fin de l'avant-dernier couplet : "fout l'bon dieu dans l a merde !"

On y retrouve, à travers la référence au Père Duchesne et à Marat, les revendications sociales des Enragés et des Bras-nus de la Première Révolution Française. Les travailleurs qui se dressent contre la société de classes y désignent encore leurs ennemis, voués à la lanterne, sous les seules figures traditionnelles du propriétaire et du prêtre.

Le Père Duchesne


1892


Né en nonante-deux. 

Nom de Dieu !

Mon nom est Pèr’ Duchesne. 

Marat fut un soyeux, 

Nom de Dieu !

A qui lui porte haine, 

Sang-Dieu !

Je veux parler sans gêne 

Nom de Dieu !

Je veux parler sans gêne !



Coquins, flioux, peureux 

Nom de Dieu !

Vous m’appelez canaille. 

Dès que j’ouvre les yeux ! 

Nom de Dieu !

Jusqu’au soir je travaille. 

Nom de Dieu !

Et je couch’ sur la paille 

Nom de Dieu !

Et je couch’ sur la paille !

 

On nous promet les cieux. 

Nom de Dieu !

Pour toute récompense. 

Tandis que ces messieurs. 

Nom de Dieu !

S’arrondissent la panse, 

Sang-Dieu !

Nous crevons d’abstinence 

Nom de Dieu !

Nous crevons d’abstinence ! 


Pour mériter les cieux, 

Nom de Dieu !

Voyez-vous ces bougresses. 

Au curé le moins vieux. 

Nom de Dieu !

S’en aller à confesse 

Nom de Dieu !

Se faire peloter les fesses,

Nom de Dieu !

Se faire peloter les fesses ! 


Quand ils t’appellent gueux, 

Nom de Dieu ! 

Sus à leur équipage !


Un pied sur le moyeu. 

Nom de Dieu !

Pour venger cet outrage, 

Sang-Dieu !

Crache-leur au visage. 

Nom de Dieu !

Crache-leur au visage !

 

Si tu veux être heureux. 

Nom de Dieu !

Pends ton propriétaire, 

Coup’ les curés en deux, 

Nom de Dieu !

Fouts les églises par terre, 

Sang-Dieu !

Et l’bon Dieu dans la merde,

Nom de Dieu !

Et l’bon Dieu dans la merde ! 


Peuple trop oublieux. 

Nom de Dieu !

Si jamais tu te lèves. 

Ne sois pas généreux, 

Nom de Dieu !

Patrons, bourgeois et prêtres, 

Sang-Dieu !

Méritent la lanterne, 

Nom de Dieu !

Méritent la lanterne 

jeudi 23 janvier 2020

1952, LES PROCES DE PRAGUE : [ROUGE OU BRUN] UN ANTISEMITISME QUI EN VAUT UN AUTRE …

En novembre 1952, s’ouvre dans la capitale de la très stalinienne « République Populaire Tchécoslovaque », les procès de Prague (ou Procès Slansky, du nom du principal accusé, cf note en fin de page). Ces procès – dans la plus pure tradition bolchévique – signent le retour du racisme d’Etat, à peine 8 ans après la fin du régime raciste Nazi. Cet épisode permet d’éclairer l’antisémitisme et le racisme d’une certaine gauche communiste, sous couvert d’anti-américanisme / antisionisme, qui perdure encore aujourd’hui comme on a pu s’en rendre compte récemment. Cet article tiré du journal de la CNT-AIT de 1953 et signé par une Union Régionale (indiquant qu'il ne s'agit pas d'une position individuelle mais d'une position collective), pour ne pas oublier …

Lire la suite...

dimanche 19 janvier 2020

BASF (BANGLADESH ANARCHOSYNDICALIST FEDERATION) : NAISSANCE D'UNE SECTION DE L'AIT AU BANGLADESH

La BASF (Bangladesh Anarcho-Syndicalist Federation) a rejoint la famille internationale anarchosyndicaliste en devenant, lors du Congrés de l'AIT de Melbourne en Décembre 2018, la Section de l'Association Internationale des Travailleurs (AIT) au Bangladesh.

La BASF-AIT est une organisation jeune, même si elle compte certains militants qui ont une longue expérience politique. L'un d'eux nous explique les origines de la BASF, issue de la rupture de certains militants ouvriers d'avec le Marxisme Léninisme, et les risques d'être perçus comme athée dans une région musulmane.

===============================

La BASF-AIT a besoin de votre soutien financier pour développer ses activités de formation militante, édition de livres en bengali, caisse de solidarité mutuelle.

Comme toute organisation anarchosyndicaliste, la BASF-AIT n'a pas de permanent et fonctionne grâce à l'effort militant et bénévole de ses membres.  Elle ne peut compter que sur ses propres ressources, sachant que le salaire moyen d'un travailleurs dans les plantations de thé (où la BASF-AIT déploie l'essentiel de son activité) est de moins de 1 euros par jour ...

Tout don, même petit, permettra aux compagnons de diffuser plus largement les idées et les pratiques anarchistes au Bangladesh. Merci par avance !

Vous pouvez faire vos dons :

- par chèques à l'ordre de CNT-AIT, adressés à CNT-AIT, 7 rue St Rémésy 31000 TOULOUSE (mention Bangladesh au dos)

- En utilisant la plateforme électronique :

https://www.gofundme.com/f/solidarite-bangladesh-basf

Une précédente souscription à permis aux compagnons de la BASF-AIT de traduire et d'éditer en bengali : Anarcho-syndicalisme: théorie et pratique de Rudolf Rocker : Programme de l'Anarcho-Syndicalisme de G.P. Maximoff, et Dieu et l'État par Mikhail Bakounine. La présente souscription permettrait de traduire d'autres ouvrages et de développer leur propre moyens de diffusion.


Lire la suite...

samedi 18 janvier 2020

REPONSE AU SECOURS ROUGE (L’Eveil social, 2e année, n° 2. Février 1933)

L’organisme intitulé « Secours rouge » ne perd pas une occasion lorsqu’il s’git de masquer son hypocrisie en matière de défense des emprisonnés et des persécutés politiques.

Aujourdhui il lui prend la fantaisie de réclamer l’amnistie pour mon cas. Le « Secours rouge » s’attache à démontrer ainsi son indépendance politique, tout comme il s’attache à démontrer le plus souvent possible un internationalisme qui n’exclut pas une soumission servile au gouvernement de Moscou qui torture et emprisonne les meilleurs révolutionnaires dans les bagnes de Russie.

Que le Secours rouge sache bien que, anarchiste convaincu, je ne tolérerai jamais que ma défense soit prise par les enfants de chœur du fascisme rouge qui sévit en Russie, pas plus d’ailleurs que par tout autre polichinelle politique qui viendra crier aujourd’hui amnistie pour m’enfermer lui-même demain ?. Ma carcasse est suffisament dure pour résister à plus d’un séjour dans les geöles des régimesblancs ou rouges qui pourront porter atteinte à ma libert&é. Ce n’est pas pour cela que k’irai implorer la pitié de gens qui ne sont que des rabatteurs de certains politiciens et les valets d’un régime qui ne le cède en rien au régme capitaliste.

Dans le journal La Défense du 31 décembre, les bons apôtres du Secours rouge consacrent quelques lignes à ma personne. A l’avenir, je les dispense entièrement d’une formalité aussi hypocrite ; je ne pourrai que mépriser une telle sollicitude tant qu’elle ne s’étendra pas aux victimes de Staline.

Mohamed SAIL


Lire la suite...

samedi 11 janvier 2020

DU SENTIMENT DE NATURE DANS LES SOCIETES MODERNES (ÉLISÉE RECLUS)



           

Il se manifeste depuis quelque temps une véritable ferveur dans les sentiments d'amour qui rattachent les hommes d'art et de science à la nature. Les voyageurs se répandent en essaims dans toutes les contrées d'un accès facile, remarquables par la beauté de leurs sites ou le charme de leur climat. Des légions de peintres, de dessinateurs, de photographes, parcourent le monde des bords du Yang-Tse Kiang à ceux du fleuve des Amazones ; ils étudient la terre, la mer, les forêts sous leurs aspects les plus variés ; ils nous révèlent toutes les magnificences de la planète que nous habitons, et grâce à leur fréquentation de plus en plus intime avec la nature, grâce aux oeuvres d'art rapportées de ces innombrables voyages, tous les hommes cultivés peuvent maintenant se rendre compte des traits et de la physionomie des diverses contrées du globe. Moins nombreux que les artistes, mais plus utiles encore dans leur travail d'exploration, les savants se sont aussi faits nomades, et la terre entière leur sert de cabinet d'étude : c'est en voyageant des Andes à l'Altaï que Humboldt a composé ses admirables Tableaux de la nature, dédiées, comme il le dit lui-même, à "ceux qui, par amour de la liberté, ont pu s'arracher aux vagues tempétueuses de la vie". La foule des artistes, des savants et de tous ceux qui, sans prétendre à l'art ni à la science, veulent simplement se restaurer dans la libre nature, se dirige surtout vers les régions de montagnes. Chaque année, dès que la saison permet aux voyageurs de visiter les hautes vallées et de s'aventurer sur les pics, des milliers et des milliers d'habitants des plaines accourent vers les parties des Pyrénées et des Alpes les plus célèbres par leur beauté ; la plupart viennent, il est vrai, pour obéir à la mode, par désoeuvrement ou par vanité, mais les initiateurs du mouvement sont ceux qu'attire l'amour des montagnes elles-mêmes, et pour qui l'escalade des rochers est une véritable volupté. La vue des hautes cimes exerce sur un grand nombre d'hommes une sorte de fascination ; c'est par un instinct physique, et souvent sans mélange de réflexion, qu'ils se sentent portés vers les monts pour en gravir les escarpements. Par la majesté de leur forme et la hardiesse de leur profil dessiné en plein ciel, par la ceinture de nuées qui s'enroule à leurs flancs, par les variations incessantes de l'ombre et de la lumière qui se produisent dans les ravins et sur les contreforts, les montagnes deviennent pour ainsi dire des êtres doués de vie, et c'est afin de surprendre le secret de leur existence qu'on cherche à les conquérir. En outre on se sent attiré vers elles par le contraste qu'offre la beauté virginale de leurs pentes incultes avec la monotonie des plaines cultivées et souvent enlaidies par le travail de l'homme. Et puis les monts ne comprennent-ils pas, dans un petit espace, un résumé de toutes les splendeurs de la terre ? Les climats et les zones de végétation s'étagent sur leur pourtour : on peut y embrasser d'un seul regard les cultures, les forêts, les prairies, les rochers, les glaces, les neiges, et chaque soir la lumière mourante du soleil donne aux sommets un merveilleux aspect de transparence, comme si l'énorme masse n'était qu'une légère draperie rose flottant dans les cieux.

Lire la suite...

jeudi 9 janvier 2020

LE NOUVEAU MONDE C'EST "CIRCULE OU CREVE" ...

Cédric Chouviat était de ceux qui se lèvent tôt pour gagner leur vie dans un monde étouffé de normes inapplicables et où l'exploitation des travailleurs se développe derrière un discours qui nous vante sans cesse l'uberisation du travail.

Il était livreur dans une de ces capitales où la bourgeoisie règne en maitre, où les petites mains du capitalisme ne doivent faire que passer, où un « auto-entrepreneur » ne trouve plus de place pour garer son fourgon.

Le quai Branly et l'avenue de Suffren appartiennent à ces beaux lieux de Paris interdits aux gilets jaunes, à ces avenues qui transpirent le fric et où les travailleurs ne sont que tolérés, des endroits dans lesquels la police est là pour faire appliquer une ségrégation sociale au quotidien.

Ce 3 janvier à l'angle de ces deux artères Cédric Chouviat comme il en avait le droit a voulu filmer les policiers qui contrôlaient son activité de livreur.

Cela leur a déplu, ils ont infligé une clé d'étranglement et un placage ventral meurtrier qui lui ont fracturé le larynx.

Cédric Chouviat est mort victime de toute cette bestialité sociale, il était le père tranquille de cinq enfants et avait quarante et un ans.

L'Assemblée de la CNT-AIT de Toulouse, le 8 janvier 2020

mercredi 8 janvier 2020

SOHEIL ARABI: L'ANARCHISME C’EST S’ENVOLER POUR TOUJOURS

Une lettre de SOHEIL ARABI, le prisonnier politique anarchosyndicaliste, depuis les cachots de la tristement célèbre prison d'Evin, au nord de Téhéran, en Iran :

L'anarchisme signifie voler pour toujours.

Dès l'instant où nous ouvrons les yeux sur ce monde, de tous côtés, un filet de religion, de nationalité, de langage, de « race » et de sexisme est jeté sur notre intelligence, comme un obstacle à notre envol.

Alors que vous me parlez de religion, de race, de langue et de superstition, j'essaie moi de construire des ailes à partir de ces filets pour m’envoler vers l'infinie liberté de penser de l'esprit.

Parce que devenir un anarchiste commence par briser les structures normatives. C'est extrêmement difficile et coûteux. Mais plus difficile encore est de rester un anarchiste.

En fait, tous les braves oiseaux prennent leur vol pour des destinations lointaines ; mais un jour ils finissent par interrompre leur vol et ne peuvent plus le reprendre. Alors, ils s’asseyent sur un branche haut perchée ou sur un gros rocher. Qui d'autre peut dire alors qu'il n'y a plus de liberté infinie ? Qui d'autre peut dire qu'ils ont volé aussi loin qu'ils le pouvaient ? Il n'y a pas d'oiseaux capables de voler pendant une éternité sans fin.

L'anarchisme est un oiseau qui se se déplace à contre-courant des les caractéristiques délimitées appelées destin et lois. Il brise la structure de la norme, il va à l'encontre du pouvoir et ainsi conquiert le monde et crée le changement.

Le développement anarchiste n'est pas créé par aucun hasard, mais il est produit par le chemin difficile de la lutte libertaire

Soheil Arabi [Prison d'Evin], le 5 Janvier 2020


Lire la suite...

SOHEIL ARABI: ANARKIISMO ESTAS FORFLUGI POR CXIAM

Letero de SOHEIL ARABI, la anarkiosindicalista politika malliberulo, en la kavoj de la kalumnia Evin-malliberejo, norde de Teherano, Irano:

Anarkiismo signifas flugi por ĉiam.


De la momento kiam ni malfermas niajn okulojn al ĉi tiu mondo, de ĉiuj flankoj, reto de religio, nacieco, lingvo, "raso" kaj seksismo estas ĵetita sur nian inteligentecon, kiel malhelpo por nia fuĝo.

Kiam vi parolas al mi pri religio, raso, lingvo kaj superstiĉo, mi provas konstrui flugilojn el ĉi tiuj retoj por flugi al la senfina liberaj pensmaniero de la menso.

Ĉar fariĝi anarkiisto komenciĝas rompante normajn strukturojn. Ĝi estas ekstreme malfacila kaj multekosta. Sed eĉ pli malfacila estas resti anarkiisto.

Fakte ĉiuj kuraĝaj birdoj forflugi al malproksimaj cellokoj; sed unu tagon ili finas interrompi sian fuĝon kaj ne plu povas rekomenci ĝin. Do ili sidas sur alta arba branĉo aŭ sur granda roko. Kiu alia povas diri, ke ne plu ekzistas senfina libereco? Kiu alia povas diri, ke ili flugis, kiom ili povis? Ne estas birdoj kapablaj flugi por senfina eterneco.

Anarkiismo estas birdo, kiu moviĝas kontraŭ la fluo de demarkataj trajtoj nomataj destino kaj juro. Ĝi rompas la strukturon de la normo, ĝi iras kontraŭ potenco kaj tiel konkeras la mondon kaj kreas ŝanĝon.

Anarkiismo disvolviĝo ne kreiĝas ia ajn hazarde, sed ĝi estas produktita de la malfacila vojo de la liberecana batalo

Soheil Arabi [malliberejo Evin], La5-an januaro 2020

Lire la suite...

samedi 4 janvier 2020

MONDE DU TRAVAIL : BONNE ANNEE 2020 !

En 2020 la démocratie française continuera de donner l’exemple au monde entier.

Pour Noël la police recevra une dotation supplémentaire de cagoules, d’habits sales* et de LBD pour continuer à protéger les manifestants en leur tapant dessus.

En 2020 l’économie française se portera mieux, les statisticiens réduiront le chômage en radiant des demandeurs d'emploi, ils diminueront le nombre de pauvres en baissant le seuil de pauvreté et achèveront de sauver les retraites en les supprimant.

On créera aussi des emplois pour les plus méritants. Jean Paul Delevoye se verra
offrir un vingtième siège dans un conseil d’administration. Pour compléter l’action de Ségolène Royal, notre toujours nécessaire ambassadrice aux pôles, Benjamin Grivaux sera nommé ministre plénipotentiaire auprès des tropiques du Cancer et du Capricorne.

Lire la suite...

Pri murdo de irana ŝtata teroristo per usona ŝtata teroristo

Pri murdo de irana ŝtata teroristo per usona ŝtata teroristo

Deklaro de la irana kolektiva "anarkiisma epoko" pri murdo de irana ŝtata teroristo


Qasem Soleimani delonge turmentis la homojn kaj ni gratulas la postvivantojn de liaj krimoj en Mezoriento, precipe en Sirio, Irako kaj Jemeno. Kaj dum ni estas feliĉaj al la morto de ĉi tiu militkrimulo, ni deklaras nian fortan opozicion al la ebleco de ŝtata milito (inter usona ŝtata terorismo kaj irana ŝtata terorismo)
 
Antaŭ kelkaj horoj, Qasem Soleimani, unu el la plej altrangaj militaj oficialuloj en la irana registaro, respondeca pri Mezoriento, estis mortigita en Bagdado laŭ rekta ordono de Donald Trump.
 
Qasem Soleimani estis genocida viro, kiu mortigis milojn da viroj, virinoj kaj infanoj en la konfliktoj en Sirio, Irako kaj Jemeno. Li gvidis sieĝojn [de ribelaj urboj] nome de Assad kaj rekrutis afganajn rifuĝintojn en Irano, inkluzive de multaj infanoj, por morti en la siria civila milito. Ĉi tiu ŝtata murdo estis farita de Usono en la evidenta intereso de la elekta kampanjo de Donald Trump kaj kio estis farita ne kaj ne estos en la intereso de la homoj de la Proksima Oriento. .

Malgraŭ multa agitado kaj polemiko de la islama reĝimo pri siaj sekurecaj kaj inteligentaj kapabloj, ni vidas, ke fakte ĉi tiu reĝimo ne kapablas subteni sian plej gravan transnacian forton kaj Qasem Soleimani estis murdita tuj ke Usono decidis forigi ĝin.

Unuflanke, la malboneco de la krima islama reĝimo fariĝis pli ŝajna kaj, aliflanke, ĝi ankaŭ montris la koruptan naturon de usona ŝtata terorismo, kiu ne zorgas pri la vivo de siaj propraj civitanoj nek tiu de la homoj de la Proksima Oriento - ĉar alie tra la jaroj tiuj iranaj ŝtataj teroristoj povus facile esti trakaptitaj.

Ni reasertas, ke la nuntempa Mezoriento estas formita de militoj, masakroj, movo kaj malsato pro religiaj fanatikuloj kaj teroristoj unuflanke kaj enmiksiĝo de internaciaj kapitalistoj kaj iliaj subtenantoj (orienta imperiismo kaj aliflanke).
 
Ni esperas, ke ĉiuj ĉi tiuj religiaj teroristoj estos mortigitaj kiel eble plej baldaŭ, kaj ke ĉi tiuj murdaj registaroj estos detruitaj tiel, ke la homoj de Proksima Oriento povos vivi en paco kaj prospero.

Lire la suite...

A PROPOS DE L'ASSASSINAT D'UN TERRORISTE D'ETAT IRANIEN PAR UN TERRORISTE D'ETAT AMERICAIN

FRANCAIS / ENGLISH / ESPAÑOL

Déclaration du collectif iranien “ère anarchiste”  sur l'assassinat d'un terroriste d'État iranien


Qasem Soleimani a longtemps tourmenté le peuple et nous félicitons les survivants de ses crimes au Moyen-Orient, en particulier en Syrie, en Irak et au Yémen. Et tandis que nous sommes heureux de la mort de ce criminel de guerre, nous déclarons notre forte opposition à la possibilité d'une guerre d'État (entre le terrorisme d'État américain et le terrorisme d'État iranien)

Il y a quelques heures, Qasem Soleimani, l'un des plus hauts responsables militaires du gouvernement iranien, responsable pour le Moyen-Orient, a été tué à Bagdad sur ordre direct de Donald Trump.

Qasem Soleimani était un homme génocidaire qui a tué des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants dans les conflits en Syrie, en Irak et au Yémen. Il a dirigé des sièges [de villes insurgées] pour le compte d’Assad et a recruté des réfugiés afghans en Iran, dont beaucoup d'enfants, pour mourir dans la guerre civile syrienne. Cet assassinat d'État a été commis par les États-Unis dans l'intérêt évident de la campagne électorale de Donald Trump et ce qui a été fait n'a pas été et ne sera pas dans l'intérêt du peuple du Moyen-Orient.

Malgré beaucoup d'agitation et de controverse faites par le régime islamique sur ses capacités de sécurité et de renseignement, nous voyons qu'en fait ce régime n'est pas capable de maintenir sa force transnationale la plus importante et Qasem Soleimani a été assassiné dès que les États-Unis ont décidé de le supprimer.

D'une part, la méchanceté du régime islamique criminel est devenue plus apparente et, d'autre part, elle a en outre montré la nature corrompue du terrorisme d'État américain, qui ne se soucie pas de la vie de ses propres citoyens ni de celle des gens du Moyen-Orient – car sinon ces terroristes d'État iraniens auraient pu être facilement traqués et capturés au fil des ans.

Nous réaffirmons que le Moyen-Orient contemporain est façonné par les guerres, les massacres, les déplacements et la famine en raison des fanatiques religieux et des terroristes d'une part et de l'ingérence des capitalistes internationaux et de leurs soutiens (impérialisme oriental et occidental) d'autre part.

Nous espérons que tous ces terroristes religieux seront tués dès que possible et que ces gouvernements assassins seront détruits afin que le peuple du Moyen-Orient revive dans la paix et la prospérité

Lire la suite...

jeudi 2 janvier 2020

IRAN : LA REPRESSION CONTINUE. LIBERTE POUR ARASH GANJI !

Comme nous le redoutions, la répression bat son plein en Iran. Vraisemblablement pas moins de 1500 personnes (dont 500 femmes) ont été assassinés par le régime Islamique pour étouffer dans l'oeuf l'insurrection de Novembre. Répression brutale, tyrannique, la plus sanglante contre les manifestants depuis la révolution islamique de 1979. Les mollahs veulent littéralement tétaniser de peur la population.

Et pour éviter que la moindre petite semence de liberté ne germe dans les esprits, représsion plus insidieuse mais non moins violente et systématique contre tous ceux qui commentent le crime de penser par eux même. Dernier en date, Arash Ganji : auteur, traducteur et secrétaire du conseil d'administration de l'Association des écrivains iraniens (Iranian Writers Associaton, IWA), a été arrêté par la police de sécurité à son domicile et transféré dans un endroit inconnu le dimanche matin 22 décembre 2019.


Lire la suite...

mardi 31 décembre 2019

Francia: Reunificación de las CNT'S ?

Actualmente circulan varios textos en el medio militante anarquista para tratar de analizar la situación del movimiento y hacer propuestas de acción. Uno de estos textos consistiría principalmente en un llamado a la reunificación de las diferentes organizaciones (al menos 3 en el último recuento) que  llevan el nombre de CNT en Francia [ 1 ]

Es difícil para nosotros expresar una opinión sobre este texto, incluso si nos concierne directamente, ya que no nos fue dirigido oficialmente y, por lo tanto, no lo hemos recibido. Sin embargo, los compañeros de los "Libertaires" escribieron una respuesta a este texto, que nos permite dibujar en vacío el contenido del texto inicial.

Finalmente un segundo texto "en todas partes fachos, anars en ninguna parte" fue escrito por los compañeros del grupo Graine anar de Lyon, miembro de la FA. Este texto fue escrito después de una manifestación callejera por un grupo de dentitarios [grupo de defensa de una identiad particularia, en este caso la identitad catolica y tradicional francesa] local, señalando que los antifascistas y anarquistas no tenían los medios para oponerse físicamente a él. Para el compañero, esto se debe al hecho de que los anars habrían dejado primero el sitio de Internet a los fascistas, antes de dejarles la propiedad de la calle.

De hecho, estos dos textos abordan la cuestión de la relación de los activistas libertarios y anarcosindicalistas con el mundo actual, con la coherencia de su práctica y su ética. Publicamos a continuación una respuesta a cada uno de ellos, respuestas que se cruzan porque, en última instancia, las preguntas planteadas por los autores de estos textos se superponen en el fondo.

Actualmente circulan varios textos en el medio militante anarquista para tratar de analizar la situación del movimiento y hacer propuestas de acción. Uno de estos textos consistiría principalmente en un llamado a la reunificación de las diferentes organizaciones (al menos 3 en el último recuento) que llevan el nombre de CNT en Francia [ 1 ] Es difícil para nosotros expresar una opinión sobre este texto, incluso si nos concierne directamente, ya que no nos fue dirigido oficialmente y, por lo tanto, no lo hemos recibido. Sin embargo, los compañeros de los "Libertaires" escribieron una respuesta a este texto, que nos permite dibujar en vacío el contenido del texto inicial. Finalmente un segundo texto "en todas partes fachos, anars en ninguna parte" fue escrito por los compañeros del grupo Graine anar de Lyon, miembro de la FA. Este texto fue escrito después de una manifestación callejera por un grupo de identidad local, señalando que los antifascistas y anarquistas no tenían los medios para oponerse físicamente a él. Para el compañero, esto se debe al hecho de que los anars habrían dejado primero el sitio de Internet a los fascistas, antes de dejarles la propiedad de la calle. De hecho, estos dos textos abordan la cuestión de la relación de los activistas libertarios y anarcosindicalistas con el mundo actual, con la coherencia de su práctica y su ética. Publicamos a continuación una respuesta a cada uno de ellos, respuestas que se cruzan porque, en última instancia, las preguntas planteadas por los autores de estos textos se superponen en el fondo.

Mine coins - make money: http://bit.ly/money_crypto
Actualmente circulan varios textos en el medio militante anarquista para tratar de analizar la situación del movimiento y hacer propuestas de acción. Uno de estos textos consistiría principalmente en un llamado a la reunificación de las diferentes organizaciones (al menos 3 en el último recuento) que llevan el nombre de CNT en Francia [ 1 ] Es difícil para nosotros expresar una opinión sobre este texto, incluso si nos concierne directamente, ya que no nos fue dirigido oficialmente y, por lo tanto, no lo hemos recibido. Sin embargo, los compañeros de los "Libertaires" escribieron una respuesta a este texto, que nos permite dibujar en vacío el contenido del texto inicial. Finalmente un segundo texto "en todas partes fachos, anars en ninguna parte" fue escrito por los compañeros del grupo Graine anar de Lyon, miembro de la FA. Este texto fue escrito después de una manifestación callejera por un grupo de identidad local, señalando que los antifascistas y anarquistas no tenían los medios para oponerse físicamente a él. Para el compañero, esto se debe al hecho de que los anars habrían dejado primero el sitio de Internet a los fascistas, antes de dejarles la propiedad de la calle. De hecho, estos dos textos abordan la cuestión de la relación de los activistas libertarios y anarcosindicalistas con el mundo actual, con la coherencia de su práctica y su ética. Publicamos a continuación una respuesta a cada uno de ellos, respuestas que se cruzan porque, en última instancia, las preguntas planteadas por los autores de estos textos se superponen en el fondo.

Mine coins - make money: http://bit.ly/money_crypto

Lire la suite...

- page 1 de 17